Afrique: Coronavirus - La France et l'UE rouvrent leurs frontières à quatre pays africains

Photo d'illustration

Depuis le 17 mars, les frontières des pays européens sont fermées pour limiter la propagation du coronavirus. À l'instar des pays de l'Union européenne, la France a rouvert progressivement depuis ce mercredi 1er juillet ses frontières à une quinzaine de pays hors zone Schengen. Parmi ces premiers pays dont les ressortissants sont autorisés à voyager en France, quelques-uns sont du continent africain.

Seulement quatre pays africains figurent sur la liste des pays pour qui les frontières françaises et européennes sont désormais ouvertes à leurs ressortissants. Il s'agit du Maroc, de la Tunisie, de l'Algérie et du Rwanda, premier pays subsaharien à avoir confiné sa population.

Cependant, l'interdiction de voyager vers l'UE ne concerne pas les résidents de l'Union et leurs familles. Par exemple, un Malien résidant en France et bloqué dans son pays à cause de la fermeture des frontières peut désormais revenir dans l'Hexagone, même si le Mali n'est pas sur la liste des pays autorisés. Il suffit qu'il présente un passeport et un titre de séjour en cours de validité et une fois de retour en France, il peut, s'il le souhaite, observer un isolement de 14 jours.

J'étais bien bloqué, forcé de rester ici. Je ne sais pas pour mon boulot, etc, je ne suis au courant de rien. Ça fait six mois, c'est une rupture totale.

Affluence au port de Tunis pour rejoindre l'Europe

La situation épidémiologique et les mesures prises par les pays pour limiter la propagation du virus sont l'un des critères pris en compte par l'Union européenne. Ainsi, la prévalence du Covid-19 dans les pays tiers doit être à peu près identique ou moins importante qu'en Europe. Les nouveaux cas de coronavirus ne doivent pas y être supérieurs à 16 pour 100 000 habitant, sur les 14 derniers jours, avec une tendance à la baisse.

Pour le moment l'Europe rouvre ses frontières extérieures à 15 pays dans le monde. Une liste réduite que la Commission européenne s'engage à réviser toutes les deux semaines.

Là on voit que c'est pas fini [l'épidémie de coronavirus, Ndlr], donc a préféré changer les dates pour partir pendant les vacances de la Toussaint ou de Noël. Les enfants sont déçus, toute la famille est là-bas, on espère partir une autre fois.

Les frontières algériennes fermées «jusqu'à nouvel ordre», les Algériens de France déçus

Les pays exclus de la liste réagissent

C'est le cas du Gabon. Libreville demande à ses ambassadeurs et consuls de ne pas délivrer de visas de tourisme aux ressortissants de l'Union européenne jusqu'à nouvel ordre. Joint par Magali Lagrange, du service Afrique de RFI, le ministre gabonais des Affaires étrangères Alain Claude Bilie-By-Nze indique que la décision prise concernant les ressortissants européens est une mesure de réciprocité.

Alain Claude Bilie-By-Nze, ministre des Affaires étrangères du Gabon: «C'est une décision de notre point de vue politique qui n'a rien à voir avec avec la situation épidémiologique... nous ne contestons pas cette décision mais nous ne la comprenons pas»

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.