Niger: Neuf agents humanitaires libérés dans l'ouest du pays

Opérations militaires

Au Niger, les 9 humanitaires nigériens de l'ONG APIS, partenaire du PAM, enlevés la semaine dernière près de la frontière du Burkina Faso, ont été libérés hier mercredi. Ils ont donc retrouvé la liberté, sans que l'on sache dans quelles conditions ni quel est leur état de santé.

L'annonce de leur libération a été confirmée par le gouverneur de la région de Tillabéry et le représentant du PAM, au Niger. Les neuf humanitaires locaux de l'ONG APIS sont libres de leurs mouvements. Ils avaient été enlevés il y a une semaine, alors qu'ils étaient en mission de recensement des populations vulnérables dans l'ouest du Niger en vue d'une aide alimentaire lorsque des jihadistes à moto les ont enlevés.

De source sécuritaire dans la zone, un agent du PAM dont le nom n'a pas été révélé, était mercredi matin dans le village de Boni, pour accueillir ses camarades.

Peu après leur libération, les ex-otages ont été aperçus dans un village proche de la frontière burkinabé et du parc W. Ils tentaient de rejoindre le chef-lieu de la préfecture de Torodi, à 100 kilomètres au sud-ouest de Niamey.

On ne connaît pour l'instant pas les conditions de leur libération, ni leur état de santé, mais de source sécuritaire bien informée, les forces nigériennes ne sont pas intervenues. Toujours selon la même source, il pourrait s'agir d'un acte volontaire des jihadistes, les agents humanitaires locaux n'ayant aucune valeur marchande, selon un observateur.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.