Guinée: Dr Faya Millimono se défend - « Je ne suis pas fictif »

Suite au récent recensement effectué par le SLECG, dans le secteur éducatif de le but de répertorier les enseignants fictifs, Dr Faya Milliomono s'est retrouvé sur la liste des enseignants fictifs. Ce mercredi 1er juillet 2020, le leader du Bloc Libéral s'est prononcé sur le sujet chez nos confrères d'Espace FM.

Interrogé dans l'émission "Les Grandes Gueules" Faya Millimono a rebondi sur la question : « je ne suis pas un fictif, j'ai été embauché dans la fonction publique guinéenne c'était en 1988, et j'ai été officiellement affecté à l'école nationale supérieure de Manèah où j'ai rendu mes services honorablement jusqu'à 1993 et en août 1993 j'ai été récipiendaire des bourses d'excellence au Canada.

En vertu des textes qui étaient en vigueur en ce moment en République de Guinée, je devais continuer à bénéficier de mon salaire indiciaire pendant la durée de ma formation », a-t-précisé.

Poursuivant son intervention, il a ajouté : « voici ce qui va se passer, en 1995, trois ans avant la fin de ma formation, on m'informe que mon salaire a été coupé.

Pour moi c'était discriminatoire parce que tous les boursiers à l'époque dont Bano qui est aujourd'hui ministre de l'éducation et l'alphabétisation, nous étions d'ailleurs les deux à aller au Canada continuaient à percevoir leur salaire indiciaire, j'ai cherché à obtenir des explications sans les obtenir de façon convaincante », a expliqué Dr Faya Millimono.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.