Madagascar: Disparition - Le docteur Emmanuel Rakotovahiny meurt à 82 ans

Le monde politique est en deuil. Le parti Union pour le développement et la démocratie (UNDD) vient de perdre un de ses leaders fondateurs. Le docteur Emmanuel Rakotovahiny est décédé à l'âge de 82 ans. La mauvaise nouvelle a été partagée par ses proches compagnons de lutte hier en début de soirée.

Docteur chevronné en vétérinaire, Emmanuel Rakotovahiny de son vivant a été nommé Premier ministre de 1995 à 1996 durant la présidence de l'ancien président Albert Zafy. Il a été le seul chef du gouvernement à avoir été censuré par l'Assemblée nationale à la majorité variable. Le mouvement mené par les députés de Tsimbazaza reste mémorable dans l'histoire de l'Assemblée nationale malgache.

Quinze fondateurs étaient à la tête de l'UNDD en 1993. Seulement deux de ces politiciens sont restés actifs pour raviver l'idéologie du parti après le décès de l'ancien président Albert Zafy à l'instar d'Emmanuel Rakotovahiny et Sylvain Manoriky. L'ancien Premier ministre a continué de défendre les principes hérités du père fondateur en mettant à sa place l'unité nationale face à la pluralité des tendances politiques. Il a toujours montré sa fierté sur sa détermination à lutter pour les valeurs de l a véritable réconciliation. Lors de l'assemblée générale du parti qui s'est tenue en octobre dernier à Andavamamba, le président national de l'UNDD a affiché sa volonté de chercher des solutions pour faire sortir la Nation de la pauvreté.

Emmanuel Rakotovahiny a effectué un long chemin dans les domaines politique et économique. Il a déjà été président du conseil d'administration de la compagnie Air Madagascar et co-président de la Transition avec Fetison Andrianirina.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.