Madagascar: Infrastructures sportives - Le budget du ministère multiplié par treize

La grande révolution au niveau des infrastructures sportives. Une soixantaine de stades, dix-huit gymnases et deux piscines olympiques sont à construire en deux ans.

Le sport enfin favorisé. Le ministre de la Jeunesse et des sports, Tinoka Roberto a, à son tour, présenté à Iavoloha ce lundi devant le président de la République Andry Rajoelina et le Premier ministre Ntsay Christian le projet de construction des infrastructures sportives comptant pour le Plan Marshall et le projet présidentiel.

Depuis son avènement à la tête du pays, le président de la République a mis les bouchées doubles, pour concrétiser dans les actes, le contenu du Velirano numéro 13, «le sport, fierté nationale».L'homme fort du pays n'a pas lésiné sur les moyens pour doter ce département de ressources conséquentes à la mesure des ambitions fixées.

Convaincu de la nécessité impérieuse da la mise aux normes des infrastructures, il a multiplié par treize le budget du ministère qui n'a même pas frôlé les 8 milliards d'ariary l'an dernier. A vitesse grand «V», la grande révolution au niveau des infrastructures sportives se résume par la construction, en deux ans, de soixante-et-un stades de football aux normes avec pelouse synthétique, deux piscines olympiques et dix-huit gymnases.

Les travaux sont déjà entamés pour trente terrains de foot. Trois d'entre eux sont en cours de finition dont le stade de 15 000 places de Toamasina homologué par la Confédération africaine de football, et deux autres à Antsiranana et Morondava.

Equilibre régional

Le plus gros des tous ces projets sera la rénovation du stade Barea de Mahamasina qui aura désormais une capacité de 40 880 places. Les deux piscines olympiques avec un gradin de 1 000 places seront construites à Toliara et Mahajanga. Une autre piscine d'échauffement sera bâtie à côté de celle pour la compétition.

Les gymnases dont trois ayant une capacité de 4 000 places et quinze de 1 000 places avec une toiture aérodynamique, se composeront d'un terrain polyvalent pour le basketball, le handball, le volleyball, le badminton et le tennis de table, de six vestiaires dont deux pour les arbitres, d'un dojo pour les sports de combat, d'une salle de réunion, et de deux autres salles pour les médecins et les journalistes,...

La répartition géographique a été planifiée de sorte que toutes les régions puissent en bénéficier. Conformément au prescrit constitutionnel d'équilibre régional. Les principes régissant l'attribution des marchés publics seront respectés de manière scrupuleuse tout au long de la procédure du contrat cadre. Avec ce Plan Marshall, les opérateurs résidant dans les lieux d'implantation des infrastructures auront ainsi l'opportunité de postuler aux marchés.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.