Afrique: Le report de la CAN était la seule solution, selon le sélectionneur gambien

Dakar — La décision de reporter la Coupe d'Afrique des nations (CAN) est la seule qui s'offrait à la Confédération africaine de football (CAF) à cause la pandémie du Covid-19, a commenté le sélectionneur de la Gambie, le Belge Tom Sainfliet.

"C'est une décision normale, c'est la meilleure que la CAF pouvait prendre", a réagi le technicien belge des Scorpions de Gambie, co-leaders de leur groupe de qualification avec quatre points.

"En ce moment, la santé est la priorité et la situation est très insècure dans quasiment tous les pays", a indiqué le technicien dans un entretien téléphonique avec l'APS.

"C'est la meilleure décision", a insisté le technicien belge soulignant qu'il est en phase avec le Comité exécutif de la CAF.

Mardi, le Comité exécutif de l'instance dirigeante du football africain réuni en visioconférence a décidé de reporter d'une année la phase finale de la prochaine CAN initialement prévue en janvier prochain au Cameroun.

"En tant que compétiteurs, nous aurions voulu jouer mais dans les conditions actuelles, c'est impossible", a dit le technicien, soulignant que son objectif reste la qualification à la prochaine phase finale de CAN.

Au sujet des Scorpions qui ont bien débuté les éliminatoires avec une victoire 3-1 contre l'Angola à Luanda et un nul 1-1 contre la RD Congo, il n'y a pas de souci à se faire, selon le Belge.

"Le report n'aura aucune incidence sur nos ambitions même si ne nous savons pas encore quand le football va reprendre", a-t-il fait savoir rappelant que la situation est la même pour tout le monde.

La Gambie partage son groupe de qualification avec l'Angola, la RD Congo et le Gabon.

Pour Tom Sainfliet, "tout le monde est content" que la CAF se soit prononcée sur la prochaine date de la Coupe d'Afrique des nations parce que le mois de janvier posait problème à certains clubs.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.