Angola: COVID-19 - La santé réitère le renforcement des mesures de prévention

Luanda — Le secrétaire d'État à la Santé publique, Franco Mufinda, a réitéré, mercredi, la nécessité pour les citoyens de renforcer le respect des mesures préventives, en vue de couper la chaîne de transmission du virus dans le pays.

L'Angola compte 57 cas de déclaration de l'existence d'une infection communautaire, en termes de contamination par le covid-19, alors que le nombre de cas sans lien épidémiologique connu augmente.

Le pays compte 43 cas avec des liens inconnus, une situation qui nécessite le renforcement des mesures préventives à l'avance.

Selon l'un des critères de l'OMS, la contamination communautaire sera déclarée lorsque le pays atteindra au moins 100 cas sans lien épidémiologique défini.

Franco Mufinda, qui effectuait la mise à jour quotidienne des données du covid-19 dans le pays, a dit que les citoyens devraient essentiellement éviter l'exposition et les endroits fréquentés par la foule, car les personnes exposées sont plus susceptibles d'attraper la maladie.

Parallèlement à ces mesures, il a réitéré la nécessité d'une utilisation correcte du masque, de l'observation de la distanciation sociale et du lavage constant des mains.

Selon le responsable, ces mesures ont aidé le pays à couper la chaîne de transmission, pendant la période d'état d'urgence qui a prévalu en Angola de mars à mai de cette année.

Il a également rappelé que le pays est dans une phase avec deux réalités différentes: existence d'un groupe dont la chaîne de transmission est déjà identifiée (cas importés et transmission locale) et un autre groupe de cas toujours sans lien épidémiologique identifié.

Face à ce scénario, a-t-il expliqué, les autorités sanitaires s'efforcent d'identifier l'origine des cas sans lien épidémiologique.

Avec le diagnostic de sept autres cas positifs de transmission locale et de deux décès, au cours des dernières 24 heures, le cadre épidémiologique du pays enregistre un total de 291 infectés, dont 97 guéris, 179 actifs et 15 morts.

Sur ce total, 213 cas sont transmis localement, 35 importés et 43 sans lien épidémiologique défini.

Depuis la confirmation des deux premiers cas en Angola (mars), les laboratoires ont reçu une accumulation de 25.586 échantillons, dont 19.853 négatifs, 291 positifs et 5.443 en laboratoire.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.