Sénégal: Tentative de meurtre - A. Sow encourt une peine de 10 ans

1 Juillet 2020

Pour avoir soupçonné son ami d'avoir des relations sexuelles avec sa deuxième épouse, l'accusé l'a roué de coups de coupe-coupe. Croyant sa victime morte, il l'a abandonné en brousse et a demandé à son épouse d'aller récupérer sa dépouille.

A. Sow est poursuivi pour tentative d'assassinat. Les faits remontent à la journée du 19 mars 2019, au village de Mbouroukh, situé à quelques encablures de Gouloumbou, dans la commune de Missirah, département de Tambacounda.

Le jeune berger A. Sow, âgé de 39 ans, marié à deux épouses, aurait tendu un piège à son ami A. Diop. Il soupçonnait ce dernier d'entretenir une relation amoureuse avec sa 2ème épouse.

Furieux et ne pouvant plus supporter cette «union », A. Sow a entrainé son ami en pleine brousse pour le corriger. Il s'est acharné sur lui en le rouant de coups de coupe-coupe sur différentes parties de son corps.

Son forfait accompli, le berger qui croyait son ami mort, est rentré au village laissant A. Diop baigner dans une mare de sang.

Arrivé au village, il a demandé à la femme de la victime d'aller ramasser le corps sans vie de son mari en brousse.

Alertés, les éléments du poste de gendarmerie de Gouloumbou et les sapeurs-pompiers se sont rendus sur les lieux. Ils ont évacué A. Diop au centre hospitalier régional de Tambacounda où il a été pris en charge.

Face à la gravité des blessures, le berger a été cueilli par les pandores qui l'ont placé en garde à vue avant de le déférer au parquet. À la barre de la chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Tambacounda, A. Sow qui est poursuivi pour tentative d'assassinat, a nié en bloc les faits qui lui sont reprochés.

«Lorsque je les ai surpris pour la première fois, j'ai ordonné à mon ami qui venait manger chez moi de laisser ma femme tranquille », s'est-t-il défendu. «C'est parce qu'il a refusé de laisser votre femme que vous vous êtes fait justice vous-même ? », lui a demandé le procureur qui a soutenu que la culpabilité de A. Sow est avérée.

À l'en croire, l'analyse du dossier permet de se rendre compte que l'accusé est l'auteur des faits. «La tentative d'assassinat est suffisamment caractérisée. Je demande qu'il soit déclaré coupable des faits qui lui sont reprochés et requiers 10 ans de réclusion criminelle à son encontre », a déclaré le procureur.

Une peine que la défense juge sévère. Selon l'avocat de A. Sow, son client n'a jamais nourri un dessein criminel avant l'action.

«Aucun élément n'a été rapporté dans le dossier prouvant que l'accusé nourrissait un dessein criminel. C'est pourquoi, je sollicite de la chambre l'acquittement de l'accusé au bénéfice du doute », a-t-il plaidé. Le verdict sera connu aujourd'hui.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.