Cote d'Ivoire: Loi régissant la société civile - Le CNDH milite pour un engagement des OSC

La présidente du Conseil national des droits de l'homme (CNDH), Mme Namizata Sangaré a échangé ce mercredi 1er juillet avec les organisations de la société civile. Il s'agissait de la Plateforme des organisations de la société civile pour l'observation des élections (POECI) et du Regroupement des acteurs ivoiriens des droits humains (RAIDH).

Se félicitant que pour la première fois en Côte d'Ivoire la constitution accorde un article aux Organisations de la société civile (OSC), notamment en son article 26, elle a plaidé pour « un leadership fort des OSC pour l'adoption d'une loi régissant la société civile afin d'en faciliter leur cadre d'exercice. ».

Cette loi pourrait ouvrir également la voie à des financements étatiques pour les OSC au même titre que les partis politiques.

Cela est d'autant plus important en ce sens que les ONG sont des acteurs indispensables dans les processus électoraux, de paix et de réconciliation.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.