Cameroun: Un concours pour désigner le ville la plus propre

2 Juillet 2020

Il a été lancé la semaine dernière par Célestine Ketcha Courtes, ministre de l'habitat et du développement urbain.

Le Cameroun se prépare à accueillir des événements continentaux de grande envergure que dont le Chan et la CAN. Pour celà, il faut que le pays de Samuel Eto'o mette des meilleurs Habits afin de donner s'assumer son surnom d'Afrique en miniature. Cette Afrique qui se veut donc propre au moment d'accueillir les différentes délégations qui y séjourneront pour ces rendez vous cruciaux.

Célestine Ketcha Courtes la ministre de l'habitat et du développement urbain qui a passé deux jours dans la capitale économique histoire de toucher du doigt tous les chantiers dont son ministère est le maître d'ouvrage a été plutôt satisfaite de l'état d'avancement de ceux-ci. Elle a tenu à féliciter les différentes entreprises engagées sur ses chantiers qui en peu de temps ont réussi à donner un nouveau visage à la ville de Douala.

Avant son départ de Douala, Mme Ketcha a profité pour procéder au lancement du concours de la ville la plus propre. Ainsi, Douala sera la ville pilote pour ce concours qui regroupera d'autres villes telles que Limbe, Nkongsamba et Yaoundé. Pour mener a bien les activités liées à ce concours, Mme la ministre a offert du matériel d'hygiène et salubrité à toutes les communes d'arrondissement de la ville afin que celles-ci s'impliquent pour le mieux dans ce concours qui vise à donner a la ville de Douala un visage plus reluisant. C'est donc satisfaits que l'ensemble de ces maires ont reçu cette dotation de Mme le ministre.

Valentin Epoupa le Maire de la commune de Douala 3è n'a pas manqué d'afficher lui aussi son satisfecit "nous sommes satisfaits de recevoir la visite d'un maître d'ouvrage qui est soucieux de l'exécution de ses projets et on avait devant nous , un maire Averti qui a donné des conseils au nouveaux maires que nous sommes. Ainsi nous devons capitaliser tous les investissements faits dans nos mairies respectives afin de ne pas paraître comme étant des vulgaires bénéficiaires.

Nous nous engageons donc à lancer dans les tous prochains jours une campagne de libération des emprises publiques tel que voulu par Mme le ministre"

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.