Congo-Kinshasa: Rossy Mukendi - La Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi prend en charge la scolarité de ses deux enfants

Il y a 60 ans, la République Démocratique du Congo alors Congo belge obtenait son indépendance. Une liberté chèrement acquise au prix d'une lutte qu'incarne certaines figurent emblématiques comme Patrice Lumumba. Au fil des années, d'autres martyrs de la démocratie ont livré le combat de la liberté, en donnant de leurs vies.

Rossy Mukendi est l'un d'entre eux dont la mémoire a été saluée ce jour par la première dame de la République. Tenez ! Mme Denise Nyakeru Tshisekedi a rendu une visite de réconfort à la veuve Rossy Mukendi et ses deux 2 enfants en signe d'hommage à ce partisan de la Démocratie, parti il y a 2 ans, alors qu'il réclamait la tenue des élections crédibles et transparentes en RDC, au cours d'une manifestation pacifique organisée par les laïcs catholiques.

En effet, la famille de Rossy Mukendi a partagé avec la première dame les grands moments du combat de ce héros de l'alternance et auteur de la phrase : «Le peuple gagne toujours». En dehors des vivres et non vivres, la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi a pris en charge la scolarité de deux enfants du défunt ainsi que le suivi sanitaire pour un enfant drépanocytaire membre de famille. A cela s'ajoute une promesse d'aider la veuve pour lui permettre d'être autonome, de s'épanouir et de subvenir aux besoins quotidiens de la famille.

La démocratie qui s'installe en République démocratique du Congo est la résultante d'un combat menée par de nombreux compatriotes depuis des années. Rossy Mukendi fait partie de ces Congolais et la République lui doit reconnaissance. Par ses gestes, la Fondation DNT se montre davantage plus près de la population.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.