Cote d'Ivoire: Après un séjour médical à Paris - Amadou Gon Coulibaly regagne Abidjan, ce jeudi

Le premier ministre Amadou Gon Coulibaly à son arrivée à Abidjan

Le chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly, rentre aujourd'hui après un séjour de deux mois à Paris. Dans la capitale de la République française, où il était depuis le 3 mai, le Premier ministre a effectué un contrôle médical.

Il revient reprendre sa place dans la marche vers le développement de la Côte d'Ivoire. Avec le Président de la République Alassane Ouattara, il est en train de tracer les sillons de l'émergence. Les perspectives économiques de la Côte d'Ivoire, selon beaucoup d'experts, sont bonnes, malgré la maladie à coronavirus. La Côte d'Ivoire, selon le Fonds monétaire international (Fmi), a vite réagi face à la pandémie. "Les autorités ivoiriennes ont riposté promptement à la pandémie en s'appuyant sur un plan médical d'urgence et un plan ambitieux de politiques économiques visant à apporter un soutien ciblé aux populations vulnérables et entreprises touchées par la pandémie", peut-on lire dans une note publiée en avril. On s'en souvient, le gouvernement, sous l'autorité du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly et le leadership du Président Alassane Ouattara, avait proposé un plan sanitaire qui a pu freiner la pandémie en Côte d'Ivoire.

Le gouvernement a renforcé le dispositif de prévention et de prise en charge de la maladie à travers un plan de riposte national, d'un montant de 95 milliards 880 millions de F CFA pour briser la chaîne de transmission de la maladie. Le gouvernement a aussi proposé un plan économique, social et humanitaire de 1700 milliards de F CFA qui a permis de soulager les populations, les grandes entreprises, les petites et moyennes entreprises et tous ceux qui évoluent dans le secteur informel. Le Premier ministre vient donc reprendre sa place dans la lutte contre le coronavirus et dans le processus de stabilisation de l'économie ivoirienne en cours depuis quelques années, après la période de relance de 2011 à 2012.

Le chef du gouvernement, candidat du Rhdp à la présidentielle de 2020, vient également prendre la tête du combat pour la conservation du pouvoir par les Houphouétistes. On se souvient de l'engagement de travailler en équipe qu'il a pris le 12 mars, lorsqu'il a été désigné au cours d'un Conseil politique du Rhdp, candidat des Houphouétistes : "Je prends l'engagement que la volonté du Président de la République d'avoir une équipe soudée et rassemblée sera exaucée. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour qu'il en soit ainsi, pour que nous soyons unis. J'ai lancé un appel à toutes mes sœurs et à tous mes frères pour que nous soyons unis. Nous devons gagner ces élections au premier tour !

Pour ce faire, nous devons nous engager individuellement et collectivement. Je n'ai pas de doute que nous gagnerons ces élections au premier tour et que l'équipe travaillera pour qu'il en soit ainsi". On peut le dire, pour ce qui est du travail en équipe, on ne peut plus en douter. Depuis qu'il est absent, de nombreuses missions du Rhdp sillonnent l'intérieur du pays. Avec foi, ils ont confirmé la présence de leur candidat à la présidentielle d'octobre. Le Premier ministre requinqué vient pour poursuivre l'œuvre déjà entamée .Étienne Aboua

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.