Madagascar: Gospel - TGC sort « Miova i Gasikara »

Le Tana Gospel Choir reste fidèle à son image

L'année dernière, la formation Tana Gospel Choir soufflait ses 15 bougies. Ayant sorti de grosses pointures de la musique malgache de sa moule, la bande à Fidy reste toujours égale à elle-même.

Malgré la situation actuelle, Tgc continue le travail d'évangélisation qui lui incombe. La veille de la célébration des 60 ans de l'indépendance de Madagascar, le groupe a sorti le morceau « Miova i Gasikara ». Inspiré du verset dans 2 Chroniques 7 :14, « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s'humilie, prie, et cherche ma face, et s'il se détourne de ses mauvaises voies, -je l'exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays», le message est clair, « Madagascar changera quand nous changerons ».

Une transformation par le renouvellement de l'intelligence, du cœur et de l'esprit pour partager l'amour. Fidèle à son registre, Tana gospel choir signe toujours avec son syncrétisme musical. Une fusion entre du jazz, du funk et bien sûr le résonnement de l'accordéon inspiré de la musique du terroir tsimihety. Sur un air rythmé et entrainant sans exclure les prouesses vocales qui font la renommée des membres du groupe.

Petit retour sur l'histoire, le gospel malgache a connu un revirement au milieu des années 2000. Parmi eux se dévoilent TGC. Une formation qui revisite les classiques du « Fihirana protestanta » comme « Aza manadino ahy ». Entre le traditionnel punch du gospel et la musique du terroir malgache, une musique éclectique voit le jour et séduit facilement même les oreilles les plus fines. Rassemblant de jeunes musiciens aux milles talents, des leaders charismatiques, et des voix d'or qui n'ont rien à envier aux autres, l'aventure prend de l'élan. Commençant dans les églises, inondant les réseaux sociaux, les ondes de radio et les stations de radio, TGC est vite adoptée par le public.

Au fil du temps, la Tgc élargit les horizons sur tous les plans. La célébration et la louange gagne le cœur des jeunes et des mélomanes. L'image de la musique évangélique retrouve alors son blason d'or. L'évangélisation gagne du terrain et se propage jusqu'à la coupe du monde au Brésil en 2014. Un an plus tard, « Heaven Project » voit le jour. Un mouvement, né d'un cœur passionné et motivé par l'envie de partager l'amour de Dieu. Si les membres du groupe changent au fur et à mesure, Tana Gospel Choir reste fidèle à son image et garde toujours ce punch artistique jamais terni par le temps.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.