Algérie: Boukadoum participe à la Conférence ministérielle dédiée à la réponse digitale à la COVID-19

Alger — Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a participé mercredi, par visio-conférence, à la Conférence ministérielle dédiée à la réponse digitale à la Covid-19, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Dans son intervention devant les participants à cette conférence, organisée et co-présidée par l'Estonie et Singapour, M. Boukadoum a mis en exergue l'intérêt de l'initiative d'organiser cette conférence "qui permet à la Communauté internationale de se pencher sur les défis en matière de santé induits par la Covid-19 et la recherche de solutions novatrices visant à renforcer la résilience des sociétés aux nouvelles pandémies".

Relevant les changements intervenus sur la façon de vivre et de travailler ainsi que sur les modèles de consommation qui s'appuient souvent sur la technologie digitales, laquelle se trouve au cœur des transformations actuelles notamment en matière de réponse aux défis de santé, le ministre a énuméré quelques-uns des domaines où le recours à la technologie digitale a permis d'apporter des réponses aux besoins et à transcender nombre de difficultés tels que le télétravail, la gestion et le contrôle de la pandémie, la vulgarisation de l'information à travers les réseaux sociaux, de même que les payements électroniques dont ont notamment bénéficié les franges les plus vulnérables de la société.

Il a, toutefois, déploré que le fait que "ces avancées remarquables en matière des technologies digitales, favorisées par une disponibilité des réseaux internet haut débit et une infrastructure technologique et des capacités financières conséquentes, n'aient pas bénéficié à une grande frange des populations, notamment dans les pays du sud, compte tenu des disparités en matière de développement".

M. Boukadoum a, par ailleurs, passé en revue la stratégie algérienne et les mesures prises pour assoir, renforcer et étendre l'utilisation des technologies numériques à tous les domaines inhérents à la santé, aux activités économiques et financières, à l'éducation, à la culture, à l'administration et au secteur de l'information et de la communication, insistant sur "les efforts déployés par l'Etat algérien en vue de faciliter l'accès de l'ensemble des citoyens aux avantages offerts par un environnement digital au diapason de ce qui existe dans les sociétés avancées".

La Conférence a été sanctionnée par l'adoption d'une Déclaration sur la réponse numérique à la Covid-19, laquelle a appelé à "une solidarité mondiale en vue de renforcer la transformation numérique pour faire face aux effets induits par cette pandémie", conclut le communique du MAE.

A La Une: Coronavirus

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.