Algérie: Oran - Décès de l'artiste Tahar Refsi

Oran — L'artiste Tahar Refsi est décédé mercredi à Oran à l'âge de 68 ans suite à une maladie, a-t-on appris auprès de la direction de la Culture de la wilaya.

L'artiste a commencé son parcours artistique dans le monde de la musique comme interprète avant de s'orienter vers la poésie Melhoun et la composition de chants.

Il a contribué au mouvement culturel à Arzew en créant une association culturelle de formation de jeunes talents, qui l'appelaient Ammi Tahar.

Au début des années 90, Tahar Refsi est passé au 7ème art comme amateur, avant de jouer dans des téléfilms à partir des année 2000. Parmi les œuvres auxquelles il a pris part, les films "El Bassar wal Bassira", "El mal wal banoun", "Omnia akhira", "El djar qabl eddar", "Abhar", "Chitae bared", "Ahlam mouadjala", "Essafar fi khayal" et d'autres œuvres traitant de thèmes sociaux.

La direction de la Culture de la wilaya d'Oran a honoré le regretté, qui a consacré sa vie au service de l'art et de la culture en 2019, à l'occasion de la journée nationale de l'Artiste.

Le comédien Tahar Refsi a marqué sa présence dans plusieurs occasions culturelles, dont le Festival international du film arabe organisé à Oran.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.