Afrique: Corruption à la BAD - Un trio d'experts chargé de l'enquête indépendante sur le président

2 Juillet 2020

L'ancienne présidente irlandaise Mary Robinson présidera le panel d'experts chargé de l'enquête indépendante sur les accusations de prévarication contre le président de la Banque africaine de développement (BAD), le Nigérian Akinwumi Adesina, seul candidat à sa réélection, selon un communiqué reçu mercredi soir.

« Le Bureau (du Conseil des gouverneurs de la BAD) a retenu Mme Mary Robinson, M. Hassan B. Jallow et M. Leonard F. McCarthy pour former un panel d'experts indépendants de haut niveau en vue de mener » l'enquête, selon le texte signé notamment par Kaba Nialé, ministre ivoirienne du Plan et du développement et présidente du Bureau.

M. Adesina, 60 ans, élu en 2015 à la tête de la BAD, fait l'objet depuis le début de l'année d'une série d'accusations embarrassantes, divulguées dans la presse en avril.

Le Bureau de la BAD, l'une des cinq principales banques multilatérales de développement au monde, a exprimé « son entière confiance » dans le panel qui sera « présidé par Mme Robinson » et composé de « personnes ayant une expérience et une intégrité professionnelle incontestables, ainsi qu'une réputation internationale avérée ».

Le bureau devra rendre son rapport « dans une période de deux à quatre semaines maximum », selon le texte. Présidente de l'Irlande de 1990 à 1997, Mme Robinson, avocate de profession, a ensuite été Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'Homme de 1997 à 2002.

Le juge Hassan B. Jallow a été procureur général, ministre de la Justice et président de la Cour suprême en Gambie. Il a aussi été juge à la Cour d'appel du Tribunal spécial pour la Sierra Leone et procureur auprès du Tribunal pénal international des Nations Unies pour le Rwanda (TPIR), selon le communiqué de la BAD.

Vice-président pour l'intégrité à la Banque mondiale pendant neuf ans, Leonard F. McCarthy a été directeur des poursuites pénales, directeur du Bureau des infractions économiques et chef de la Direction des opérations spéciales de l'Afrique du Sud, selon le communiqué.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.