Togo: Pas de précipitation

2 Juillet 2020

Plusieurs établissements d'enseignement supérieurs privés ont décidé de reprendre les cours et d'organiser les examens de fin d'année sans accord préalable des autorités.

Le problème est le respect des mesures barrières. Les salles doivent répondre à certains critères de sécurité (désinfection, espacements ... ), ce qui ne semble pas être le cas.

Le ministre de l'Enseignement supérieur vient de faire un rappel à l'ordre.

'En attendant toute évolution positive de la situation sanitaire, la suspension des cours et des examens reste en vigueur', a indiqué Koffi Akpagana.

Tout sera mis en oeuvre cependant pour sauver l'année académique et les examens.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.