Ile Maurice: Frontières fermées - 52 Mauriciens rapatriés des Maldives après la mi-août

52 Mauriciens se trouvant aux Maldives depuis la fermeture des frontières pour la période Covid-2019 seront rapatriés à Maurice après la mi-août 2020. C'est l'assurance donnée par l'Etat, le bureau du Premier ministre et du ministère des Affaires étrangères devant la juge Johanne Moutou Leckning, siégeant en référé.

Dans un jugement rendu le 1er juillet, la juge a toutefois rejeté la demande de la tante d'une Mauricienne se trouvant aux Maldives. Le 11 mai dernier, le ministère des Affaires étrangères avait refusé l'accès au territoire à un avion en provenance des Maldives. La Mauricienne demandait ainsi la suspension de cette décision.

La juge a statué que la tante de Mélanie Armance n'est pas habilitée à représenter sa nièce et les 51 autres Mauriciens se trouvant aux Maldives parce qu'elle ne détient pas de mandat en bonne et due forme, soit un power of attorney. Mais la tante a expliqué que par temps de pandémie, il était difficile d'obtenir un tel document.

Toutefois, l'affaire est maintenant terminée car les autorités ont pris l'engagement devant la juge Leckning de rapatrier les 52 Mauriciens coincés aux Maldives après la mi-août 2020.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.