Cameroun: Paul Marcel Ndioro à Mamoum - De la Primature au Tourisme

Le nouveau secrétaire général du ministère du Tourisme et des Loisirs était directeur des Affaires administratives et de la requête dans les Services du Premier ministre.

Il aura 41 ans dans huit jours. Ndioro à Mamoun Paul Marcel fait partie des jeunes ayant bénéficié de la confiance du chef de l'Etat Paul Biya, mardi dernier. Le nouveau secrétaire général du ministère du Tourisme et des Loisirs est un administrateur civil principal, diplômé de l'Ecole nationale d'administration de Paris et de l'Ecole nationale d'administration et de magistrature. A sa nomination, il occupait le poste de directeur des Affaires administratives et des requêtes au secrétariat général des Services du Premier ministre. C'est d'ailleurs dans ces Services qu'il a passé toute sa carrière de haut fonctionnaire jusqu'ici.

Dès sa sortie de l'Enam en 2006, Ndioro à Mamoun Paul Marcel y a été tour à tour cadre, chargé d'études assistant, chargé d'études, avant d'être nommé en juillet 2016 à la tête de la direction des Affaires administratives et des requêtes.

Ce natif de Kiiki dans le Mbam et Inoubou est titulaire d'une maîtrise en Droit public, obtenue à l'université de Yaoundé II. Il a également animé plusieurs groupes de travail et de réformes. Il a par exemple été président du Comité interministériel ad hoc chargé de conduire des concertations et de formuler des propositions sur la situation des personnes visées par le décret du 1er octobre 1996. Ce texte portait annulation des actes de vente et de compensation de certains terrains domaniaux à Douala

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.