Sénégal: Réouverture du ciel aux vols internationaux - Le pays applique la réciprocité à l'Ue

Photo d'illustration

Réponse du berger à la bergère ! La décision de l'Union européenne de bannir le Sénégal de la liste des pays autorisés à voyager dans son espace, a fait réagir les autorités.

Dans un communiqué laconique, portant la signature du ministre du tourisme et des transports aériens, Alioune Sarr, parvenu à la Rédaction de Sud Quotidien hier, mercredi 1er juillet, l'Etat du Sénégal dit avoir pris la décision suivante : «le Principe de la réciprocité sera applicable à tous les États ayant pris des mesures à l'encontre du Sénégal».

Pour rappel, l'UE a décidé de rouvrir ses frontières aux voyageurs d'une liste de 15 pays dont seulement quatre pays africains.

Il s'agit de l'Algérie, du Maroc, de la Tunisie et du Rwanda. Elle comprend la Chine sous condition, mais exclut aussi les Etats-Unis, la Russie et le Brésil. La Turquie, l'Inde et l'Israël ne figurent pas non plus sur cette liste.

L'UE précise que la liste de pays dont la situation épidémiologique liée à la maladie Covid-19 est jugée suffisamment sûre pour la reprise des voyages, doit être actualisée toutes les deux semaines. La réouverture est effective depuis hier, mercredi 1er juillet 2020.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.