Afrique: Développement agricole - 782 groupements locaux éligibles au financement du PDAC

Les bénéficiaires ont été sélectionnés sur la base des plans d'affaires par le Projet d'appui au développement de l'agriculture commerciale (PDAC). Ils recevront leurs financements selon les formalités établies.

Pour accéder aux financements agricoles, les bénéficiaires vont devoir suivre un mécanisme appelé fonds à coûts partagés. Après la sélection des plans d'affaires, les producteurs doivent verser une contrepartie, soit 5% pour les groupes de producteurs et 25% pour les petites et moyennes entreprises agroindustrielles. La dernière étape consiste en la signature des conventions de financement des plans d'affaires entre le PDAC et les bénéficiaires.

Lancée depuis le 20 juin dernier à Brazzaville, la signature des conventions de financement des plans d'affaires se poursuit. Plus de quatre cents bénéficiaires ont déjà versé leur contrepartie, notamment ceux de Brazzaville, Dolisie, Pointe-Noire, Nkayi, Madingou, Loutété et Mindouli. D'après les indications du manuel de gestion du fonds à coûts partagés, les producteurs doivent verser leurs contributions dans les 90 jours après avoir reçu la notification.

Notons que les versements des fonds de contrepartie et les signatures des conventions de financement se poursuivent avec les autres groupements de la partie nord du pays.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.