Congo-Kinshasa: Barza interculturel Héros pour l'Afrique dénonce des attaques contre Denis Mukwege

Pour l'organisation, toute cette machination dont le dernier épisode fait le chou gras sur la toile aurait comme objectif de distraire la population pour faire aboutir le projet de la balkanisation du pays et nuire à certaines notabilités de la province du Sud-Kivu dont le Prix Nobel de la paix.

Dans son communiqué publié fin juin, Barza interculturel Héros pour l'Afrique dénonce une machination visant à nuire à certaines notabilités du Sud-Kivu dont particulièrement, au Prix Nobel de la paix, le Dr Denis Mukwege. « Toute cette machination peut avoir un objectif derrière : distraire la population pour faire aboutir leur projet macabre et nuire à certaines notabilités du Sud-Kivu particulièrement le Prix Nobel », a indiqué cette association.

Cette agora relève, en effet, la lutte que mène depuis 25 ans le Prix Nobel de la paix Dr Denis Mukwege, contre les adeptes de la balkanisation du pays. Ceux qui connaissent le Dr Mukwege, note cette ASBL, savent que c'est un nationaliste et engagé pour le vivre ensemble. « Il a toujours lutté contre la balkanisation à ses risques et périls. Que ce soit dans ses plaidoyers, ou dans ses discours, ou dans ses discussions, il ne jure que sur le vivre ensemble », a-t-elle insisté, relevant qu'à plusieurs reprises, le gynécologue congolais et médecin directeur de l'hôpital de Panzi, qui prône un Congo un et indivisible, a failli être tué à cause de ses prises de position contre ce même phénomène de balkanisation.

Une action visant à nuire

Barza interculturel Héros pour l'Afrique note que, depuis un mois, il est observé sur la toile de fausses informations où on essaie de mêler le Congolais Prix Nobel de la paix dans des « bassesses régionalistes et tribalo-ethniques et, aujourd'hui, à la balkanisation du pays ». Pour cette agora, cette « série de fake news » a été lancée pour essayer de nuire à sa personne.

A en croire cette association, certains politiciens, pécheurs en eaux troubles et en perte de vitesse voudraient mêler le Prix Nobel de la paix à leur descente en enfer pour juste se crédibiliser. « Aux artisans de cette stratégie machiavélique: arrêtez de parler au nom de la population du Sud-Kivu. Arrêtez de mêler le Prix Nobel dans vos bassesses puisqu'il ne partage pas votre idéologie », a noté Barza interculturel Héros pour l'Afrique, qui appelle les services de sécurité à « rechercher l'origine de ces rumeurs, identifier et poursuivre les auteurs pour incitation à la haine tribale, troubles à l'ordre public et trahison de la nation ». En analysant les faits, cette structure dit retrouve cinq épisodes dont la colonne vertébrale démontre qu'il s'agit d'une même équipe.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.