Congo-Kinshasa: Droits humains - La RDC enregistre une baisse des cas de violation

38% de cas de violation sont attribuables aux agents de l'Etat dont la police et les Forces armées.

La République démocratique du Congo (RDC) a enregistré une baisse des violations des droits de l'homme en mai 2020 justifiée dans l'est du pays par les restrictions de mouvements dans le cadre de la prévention de la covid-19 dont l'un des effets aurait été la limitation des contacts directs de la population avec les forces de sécurité. Sur l'ensemble du territoire national, les cas de violation des droits de l'homme sont passés de sept cent soixante-huit en avril dernier contre sept cent un au mois de mai, soit une diminution de près de 9%.

La note mensuelle du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l'Homme (BCNUDH) explique également cette baisse par « le changement à la tête du secteur opérationnel Sukula 2 au Sud-Kivu ainsi qu'à celles des grandes unités des Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc) engagées dans des opérations dans les territoires d'Uvira et de Fizi et leurs périphéries ». A cela s'ajoute, la tenue des réunions des comités de suivi des violations des droits de l'homme Forces armées de la RDC (Fardc) et Police nationale congolaise (PNC), suivie d'engagements à faire respecter les droits de l'homme pris par les commandants d'unités.

Sur l'ensemble des violations des droits de l'homme enregistrées en mai 2020, 38% sont attribuables aux agents de l'Etat dont 32% aux agents de la PNC et aux militaires des Fardc. Ces cas concernent notamment les exécutions extrajudiciaires d'au moins quarante-quatre personnes, neuf femmes et cinq enfants. Le rapport note, cependant, une baisse significative de 29% du nombre de violations des droits de l'homme attribuable aux agents de l'Etat, particulièrement dans la province du Sud-Kivu. 62% de cas de violation des droits de l'homme sont le fait des groupes armés, auteurs d'exécutions sommaires d'au moins deux cent soixante-quinze personnes dans les provinces du Sud-Kivu et de l'Ituri situées dans l'est de la RDC.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.