Sénégal: Suivi de la gestion de la crise sanitaire - Macky Sall livre son gouvernement à l'Assemblée nationale

Le président de la République qui présidait hier le Conseil des ministres a montré son engagement pour une gestion transparente de la crise liée au coronavirus qui sévit dans le pays depuis le 2 mars dernier.

En effet, lors de sa rencontre hebdomadaire avec les ministres, Macky Sall a « demandé aux membres du Gouvernement de se mettre à la disposition de l'Assemblée nationale afin de donner toutes les informations relatives, notamment, à la mise en œuvre du Programme de résilience économique et sociale, à travers l'exécution du Fonds « FORCE COVID-19 » doté de 1.000 milliards de francs Cfa.

Le chef de l'Etat a, par ailleurs, demandé aux ministres en charge de la fonction publique, de la santé et du budget de mettre en œuvre, sans délai, sa décision de faire recruter, par l'Etat, sur la période 2020-2021, cinq cent (500) médecins et mille (1000) agents professionnels de la santé (infirmiers et infirmières, sages-femmes et personnels de soutien).

Ces recrutements exceptionnels, informe le communiqué du Conseil des ministres, seront renforcés, à très court terme, par l'exécution du Plan quinquennal (2020-2024) d'investissement et de modernisation du secteur de la santé et de l'action sociale.

Par ailleurs le texte confie qu'il a, au titre de l'accès universel à l'électricité, requis la mise en œuvre diligente du programme des 50.000 lampadaires solaires en cours d'installation dans toutes les communes du Sénégal, en veillant à l'équipement prioritaire des structures et espaces publics.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.