Cameroun: Maladies respiratoires - Le masque, avec précaution

Ce dispositif de protection contre le Covid-19 qui est obligatoire dans les lieux publics pourrait être néfaste pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires chroniques.

L'importance du masque pour limiter la propagation du coronavirus n'est plus à démontrer. Pourtant, certaines personnes pourraient mettre leur santé en danger en le portant. Dimanche dernier, au quartier Bastos, à l'entrée d'un supermarché de la place, un jeune homme prend de grandes bouffées d'air avant d'enfiler son masque et entrer dans le magasin pour faire ses courses. Quelques minutes après, il ressort du magasin, reprend de l'air, enfile une fois de plus son masque et continue ses courses.

Il a répété cet exercice trois à quatre fois. Approché, le jeune homme explique qu'il a des troubles respiratoires, et le port du masque ne lui rend pas service. « Normalement, je sors rarement de la maison, mais actuellement la dame qui m'aide en faisant les courses est en congé maladie. Les services de livraison ne sont pas disponibles le dimanche. J'ai été obligé de sortir », détaille notre interlocuteur. « Avec mon mal, l'air chaud qui est stocké et la gêne apportée par la coupe du masque trop serrée limite la bonne circulation de l'air. Les masques rendent plus difficile la respiration et me déclenchent de l'asthme ou encore même provoquent de l'anxiété », ajoute-t-il.

Conrad Essomba, est victime d'asthme. En pré-emploi dans une entreprise de communication de la place, il a dû arrêter son activité parce qu'il est difficile pour lui de rester plus d'une heure avec un masque. « C'est automatique, lorsque je fais plus de 30 minutes avec mon masque, l'air que je renvoie qui est bloqué par le masque revient dans mon système respiratoire et provoque des crises qu'il faut calmer avec de la ventoline. Dans mon bureau, impossible de rester sans masque, pour ne pas m'ex- poser et exposer les autres.

C'est pourquoi le directeur général a demandé que j'arrête mon stage, que je pourrais reprendre après la crise sa- nitaire », explique le jeune homme. En fait plusieurs personnes ayant des problèmes respiratoires, des maladies pulmonaires de diverses intensités, sentent cette gêne avec le port du masque. Les spécialistes font savoir que ces personnes ne devraient porter des masques que sous certaines conditions .

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.