Angola: Benguela réaffirme sa lutte contre l'occupation illégale des terres

Benguela (Angola) — Le gouverneur de Benguela, Rui Falcão, a exhorté les citoyens à s'abstenir de l'occupation anarchique des terres et de la démarcation des espaces de construction sans autorisation.

Dans une intervention lors du Conseil d'Auscultation de la Communauté, qui visait à clarifier la démolition de bâtiments illégaux, récemment, dans le quartier de Salinas, Rui Falcão a déclaré que les actions anarchiques ne fonctionneront pas à Benguela, car la loi continuera de prévaloir.

Selon lui, l'État peut être en retard, mais il fait ce qui doit être fait dans le respect des normes, car les citoyens doivent s'habituer au fait que le pays est en train de construire un État démocratique et légal, où les règles prévalent et jamais l'anarchie.

Pour le gouvernant, certains pensent qu'ils peuvent atteindre leurs objectifs à tout prix, d'où la culture du populisme, soulignant que les lois continueront à être appliquées, sans regarder les couleurs des partis.

«J'ai parlé avec des interlocuteurs sur le terrain, dans le quartier de Salinas, qui prétendent également être des leaders politiques impliqués dans la vente de terres, mais ils doivent savoir qu'ils perdent du temps, car nous ne tolérerons pas cela. La seule entité autorisée à aménager des infrastructures et à vendre des terrains est l'Etat », a-t-il dit, applaudi par les personnes présentes.

Pour le représentant du gouvernement, il est vraiment "honteux" de déplacer des personnes d'autres endroits et avec peu de ressources financières pour occuper illégalement des parcelles de terrain non urbanisées.

Le 24 juin, plus de 70 maisons ont été détruites et le 25 du même mois, le projet urbain respectif a été présenté, où plus de 330 lots sont prévus pour la construction de différents types de maisons dans le quartier de Salinas.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.