Angola: La TAAG cherche une meilleure référence sur le continent

Luanda — Ce n'est qu'en respectant les principes d'excellence du service client, des règles de sécurité et de hauts niveaux d'opérationnalité, que la TAAG - Lignes Aériennes d'Angola, pourra devenir une référence en Afrique, a estimé, lundi, le ministre des Transports, Ricardo D'Abreu.

S'exprimant lors de la réception et de la cérémonie de baptême du nouvel avion de la TAAG, Dash8-400, le ministre des Transports a déclaré que la compagnie nationale angolaise travaillait pour améliorer la qualité des services aux passagers, dans de multiples destinations.

«Avec la nouvelle image, nous avons l'intention de donner un signe de changement pour le mieux. Nous ferons tout dans ce sens, avec l'expérience et les erreurs du passé, en changeant notre façon interne de travailler, mettant plus l'accent sur l'engagement », a-t-il souligné.

Selon le ministre, il ne suffit pas de changer l'image extérieure (le nouveau logo), mais il faut aussi respecter la discipline, l'éthique, l'excellence et la satisfaction des gens, qu'ils soient travailleurs, fournisseurs et fondamentalement clients et passagers de la TAAG.

Concernant le nouvel avion, Ricardo D'Abreu a dit qu'il signifie une meilleure connectivité nationale et régionale, avec des prix plus accessibles, à un moment où le secteur du transport aérien traverse une période difficile, et en même temps, il est opportun pour l'opérateur national.

Le ministre des Transports a rappelé que cette nouvelle "famille d'avions" de la compagnie (les six avions Dash8-400) s'inscrit dans le processus de modernisation et de restructuration de la TAAG, à travers le renouvellement de sa flotte, visant le renforcement et l'ouverture de nouvelles lignes commerciales.

"Avec l'arrivée de ce premier avion, nous ne pouvons manquer de regarder l'avenir avec confiance et préparation à la nouvelle norme qui commence à se dessiner, dans laquelle la diversification économique doit être effective", a indiqué le responsable des Transports.

Lundi, l'Angola a reçu le premier des six appareils acquis par le gouvernement au Canada. Il s'agit d'un appareil de type turbopropulseur, du nom de Kwanza-A, en vue d'opérations moins coûteuses («low cost»).

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.