Congo-Kinshasa: Sport - Denise Nyakeru Tshisekedi a échangé avec les anciennes basketteuses

Depuis quelque temps, la première dame Denise Nyakeru multiplie des visites auprès des Congolais et congolaises qui, d'une manière ou d'une autre, ont honoré la République ou contribué par leur bravoure, à l'édification d'une société véritablement démocratique.

Après avoir rendu visite à Mme Catherine Nzunzi wa Mbombo, une des grandes dames ayant marqué l'histoire politique du pays, et à veuve de Rossy Tshimanga dont le combat rime pour l'émergence d'un Etat de droit est aujourd'hui apprécié à sa juste valeur, l'épouse du chef de l'Etat a conféré récemment avec une délégation des anciennes basketteuses championnes d'Afrique. Une belle brochette représentative constituée de quelques anciennes gloires telles que Longanza Kamimbayi, Nguya Anakwete Jacqueline ou encore Adèle Kamanga faisaient partie de la délégation.

Les échanges entre la première dame et les basketteuses étaient très enrichissants. Elle en a profité pour non seulement remercier ses interlocutrices pour leurs prouesses à travers l'Afrique, mais aussi a tenu à partager avec elle sa vision en rapport avec l'encadrement de la jeune fille dans le domaine du sport. Elle leur a rassuré sur le fait que leurs efforts de hisser haut le drapeau de la RDC n'auront pas été vains et que le pays est en droit de reconnaître leurs mérites.

A travers sa fondation DNT qui a fait de la valorisation de la femme son cheval de bataille, elle a indiqué qu'elle verra ce qui pourrait être fait dans ce sens. « Je vous remercie et je tiens à vous dire que la République ne vous oublie pas. Moi, je trouve que dans notre pays, les jeunes filles ne font pas assez de sport. Je vous admire et j'aimerai qu'à votre tour, vous donniez l'envie aux autres filles à faire le sport parce que le sport, c'est la santé. Je sais qu'il y a beaucoup de filles qui aiment le sport, mais elles ont besoin de modèles et avoir des personnes qui peuvent les accompagner et leur montrer le bien fait de cela. Nous allons voir dans quelle mesure vous pouvez nous accompagner dans notre vision basée sur la valorisation de la femme », a déclaré la première dame, Denise Nyakeru.

Tout en saluant la sollicitude dont a fait montre la première dame à leur endroit, les anciennes basketteuses ont réuni en association, décidé de l'aider dans la matérialisation de sa vision relative à l'encadrement de la jeune sportive. Elles lui ont remis, séance tenante, un mémorandum contenant l'essentiel de leurs revendications. Prendre en compte des services rendus à la nation, garantir une rémunération conséquente en vue d'une amélioration des conditions de vie et bénéficier d'un accompagnement pour assurer l'encadrement de la jeune fille dans le domaine du sport, tels sont les trois axes des préoccupations que la délégation des anciennes basketteuses ont soumis à la première dame.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.