Sénégal: 60.5% des SFD fortement touchés par la pandémie

Diamniadio — Une enquête du Fonds d'impulsion de la microfinance (FIMF) a révélé que 60.5% des Systèmes financiers décentralisés (SFD) sont fortement impactés par la pandémie du Covid-19.

Cette enquête rendue publique, jeudi, lors d'une rencontre entre le ministre de la Microfinance et de l'Economie Sociale et Solidaire, Zahra Iyane Thiam, et la commission Préservation et stabilité macroéconomique et financière du FORCE Covid-19, a concerné 63 SFD.

D'après l'étude, 34.2% des SFD se disent modérément impactés tandis que 5.3% estiment qu'ils pourront l'être à "court terme".

Ces Systèmes financiers décentralisés dits "de grande traille" pèsent plus de 90% du secteur.

"L'objet de l'enquête est d'appréhender les répercussions directes de la crise sanitaire sur l'activité des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) afin de suggérer à l'autorité des mesures d'atténuation des effets négatifs sur lesdites institutions et sur leurs cibles", a expliqué le Directeur général du FIMF, Ndiambé Ndiaye.

M. Ndiaye qui a présenté les résultats de l'enquête a ajouté qu'il s'agit de manière spécifique "d'identifier les impacts immédiats du Covid-19 sur les SFD et de connaître les secteurs d'activités financés les plus menacés".

"Nous voulons aussi disposer d'informations stratégiques développées par les SFD pour faire face à la pandémie et de répertorier les mesures de soutien et d'accompagnement attendues de l'Etat", a précisé le DG du FIMF.

Selon lui, l'enquête a permis de noter que la Covid-19 a eu des impacts négatifs sur les Systèmes Financiers décentralisés.

Ndiambé Ndiaye a fait savoir que la complexité de la pandémie liée à sa propagation a conduit les SFD à prendre un certain nombre de mesures.

Ils ont ainsi décidé de changer d'horaires de travail, restreindre les opérations au niveau des guichets et faire une rotation du personnel.

"Cette crise fait ressortir la nécessité d'accompagner le secteur vers la digitalisation qui s'est révélée comme une solution pour assurer la continuité du service offert aux clients", a soutenu M. Ndiaye.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.