Congo-Kinshasa: Six mois après, DJ Abdoul quitte la prison de Makala

Enfin, le célèbre DJ kinois Abdoul a été relaxé, ce 2 juillet 2020 par la justice congolaise après 6 mois de détention préventive au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa/Prison de Makala. La nouvelle a été confirmée par l'artiste lui-même au cours d'un entretien ex-abrupto avec la rédaction du journal La Prospérité. Comme toujours, il est libre comme l'air. L'annonce a été confirmée par la justice congolaise qui vient de rendre le verdict en faveur de celui qu'on appelle le "DJ du peuple".

Rappelons que DJ Abdoul a été arrêté de "manière arbitraire" par la police au parquet de Kalamu en décembre 2019 avant d'être transféré à la prison de Makala sans comparaître devant le juge.

Accusé de viol sur une lycéenne de 14 ans par un ou des plaignants inconnus, l'artiste avait toujours clamé son innocence jusqu'à sa libération, ce jeudi 2 juillet. « Durant les 6 mois passés en prison, je n'ai jamais vu ou été confronté à la partie plaignante. Chose grave, les victimes ne sont jamais présentées lors de différentes audiences devant les juges. Donc, c'était un mensonge lié au viol qui a été boutiqué par mes détracteurs pour des raisons qu'eux-mêmes savent », regrette DJ Abdoul.

Aussitôt acquitté, ce jeune artiste- allumeur d'ambiance annonce la reprise de ses activités musicales dans toutes ses formes.

Il confirme déjà la sortie dans quelques semaines de son premier album dont le titre phare est «23ème dimension».

De la cellule où il était, Abdoul avait présenté l'affiche de cet opus qui sera produit par Aconnexion. En principe, le projet devrait être exécuté en deux pochettes dont la première partie était annoncée le 23 juin dernier dans le bac.

Toutefois, l'artiste tient absolument à sortir cette première partie qui intervient à l'occasion de la célébration de ses 35 ans d'âge et ses 15 ans de carrière musicale. Tandis que la deuxième partie sera prête en décembre de cette même année.

«Mon projet de 23 titres est en deux pochettes. La première partie contient 15 morceaux et deuxième partie de 8 titres. Je suis le seul producteur de ce projet. Je voulais justement donner l'exemple dans le domaine de booster les jeunes talents », a-t-il précisé.

Toujours ouvert d'esprit, le chanteur indique que cette première partie consacre des featuring avec d'autres collègues artistes dont trois DJs de Lubumbashi et un DJ du Congo-Brazzaville.

De son vrai nom Cédric Bokamano Ilinga, Abdoul est un jeune allumeur d'ambiance. Très talentueux artiste, il a toujours défendu la culture congolaise à travers son art.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.