Rwanda: Affaire Habyarimana - La justice française confirme le non-lieu

Juvenal Habyarimana, ancien président de la République rwandaise de 1973 jusqu'à son assassinat en 1994

La cour d'appel de Paris a confirmé, ce vendredi, le non-lieu prononcé fin 2018 pour sept Rwandais, proches de Paul Kagame, mis en examen dans l'enquête sur l'attentat contre l'avion du président Habyarimana, considéré comme déclencheur du génocide de 1994 au Rwanda. Une étape judiciaire importante dans cette procédure de plus de 20 ans.

La cour n'a pas exposé ses motivations à ce stade. La défense se dit soulagée, même si cette décision ne clôt pas définitivement le dossier. Les parties civiles ont d'ailleurs déjà annoncé un pourvoi en cassation.

Plus d'information à venir

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.