Sénégal: Kaffrine - Un forage du PUDC inauguré à Aïnoumane 2

Aïnoumane 2 (Malem Hodar) — Le coordonnateur national du programme d'urgence de développement communautaire (PUDC), Cheikh Diop, a procédé, jeudi, à l'inauguration du forage du village d'Aïnoumani 2, dans la commune de Sagna, (Kaffrine, centre), a constaté l'APS.

"Le PUDC, après avoir équipé le forage d'Aïnoumane 2, a réalisé un château d'eau de 150 mètres cube à 20 mètres sous radier et ainsi raccordé et alimenté quatre villages et cinq écoles coraniques pour un linéaire de 15,36 kilomètres de réseau d'adduction potable", a fait savoir M. Diop.

S'exprimant en marge de la cérémonie d'inauguration, il a rappelé que le montant total de ces investissements s'élève à 167.746.274 francs CFA.

Cette cérémonie a enregistré la présence des élus du département de Malem Hodar, des notables du village et du public.

"Cette infrastructure hydraulique est un système d'alimentation en eau multi-villages implanté dans la localité d'Aïnoumane 2 dans le cadre de la mise en œuvre du programme d'urgence de développement communautaire pour satisfaire les besoins en eau des populations de cette localité", a expliqué le coordonnateur national du PUDC.

L'ouvrage va alimenter cinq villages et cinq écoles coraniques, soit 400 bénéficiaires au total.

Selon lui, la réalisation de ce forage d'Aïnoumane 2 s'inscrit dans le cadre des investissements que le PUDC a eus à réaliser dans sa première phase démarrée en 2015.

"Dans la phase une du PUDC, nous avons fait des réalisations assez importantes en matière hydraulique. Et, tout cela pour l'accès universel dans le cadre de la politique gouvernementale de satisfaction des besoins des populations rurales en eau", a souligné Cheikh Diop.

Il a rappelé que la phase deux du PUDC a un budget prévisionnel de 300 milliards Francs CFA. "Et, sur cette somme, nous avons déjà le concours des partenaires financiers à hauteur de 106 milliards de francs CFA", a t-il dit.

"Nous allons continuer à réaliser des ouvrages hydrauliques pour satisfaire les besoins en eau des populations. Déjà, nous avons en perspective la réalisation de 70 infrastructures hydrauliques", a-t-il annoncé.

Cheikh Diop a signalé que dans le cadre de la phase opérationnelle du PUDC 2, son équipe a réalisé une dizaine de forages. "Et, dans les mois à venir nous allons compléter l'objectif", a-t-il rassuré.

Selon lui, "dans le cadre de la chaîne de valeur horticole, le PUDC a élaboré une stratégie qui vise à doter les populations de périmètres maraichers dans les localités où il a déjà implanté des infrastructures hydrauliques pour permettre aux populations de s'adonner à des activités génératrices de revenus".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.