Algérie: Décès du poète et parolier Mohamed Angar

Alger — Le poète et parolier de la chanson algérienne contemporaine, Mohamed Angar est décédé jeudi à Alger d'une crise cardiaque, à l'âge de 75 ans, a-t-on appris auprès de ses proches.

Ayant fait ses débuts dans la chanson comme interprète, le défunt a enregistré plusieurs vinyles de format 45 tours, diffusés à la Radio algérienne dans les années 1970, avant de se consacrer ensuite à l'écriture de textes de chansons.

Mohamed Angar a également collaboré avec des artistes de renom, comme le regretté Blaoui El Houari, Cheb Mami, Hassiba Amrouche avec "Farhi ou saâdi" (1991), ou encore, Cheb Khaled avec "Win el harba win" (1995).

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.