Cote d'Ivoire: COVID-19/Non-respect des mesures de fermeture - 50 personnes interpellées dans 02 bars climatisés, "Huis-clos" et "Sayaf", à Abobo Belleville

Malgré la progression de la pandémie de la Covid 19, certains individus continuent de se livrer à des actes de défiance, vis-à-vis des mesures barrières recommandées par le Conseil national de Sécurité.

Selon le Commissaire principal Allali Kouassi, porte-parole par intérim de la Police nationale, 50 individus ont été arrêté dans la nuit du 1er au 2 juillet, dans un bar climatisé, à Abobo. L'information a été livrée hier jeudi, au cours du point presse quotidien du gouvernement sur la gestion de la pandémie à corona virus, tenu au ministère de la Sécurité et de la protection civile.

Selon lui, ceux-ci étaient en train de picoler dans ces deux bars, au mépris de la mesure qui interdit l'ouverture de ces lieux de distraction. « Les équipes de patrouille de la Police nationale ont été saisies par des sources anonymes de la présence de plusieurs individus en pleine consommation d'alcool, dans deux bars climatisés à Abobo Belleville, au mépris de la mesure d'interdiction d'ouverture des bars, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie de la Covid 19. Du constat du Commissaire Tiégnon, chef du service du Commissariat du 34e Arrondissement qui a conduit les équipes de patrouille sur les lieux, il ressort, qu'il s'agit, des bars climatisés « Huis-clos » et « Sayaf ». Les deux lieux étaient bondés de près d'une trentaine d'individus chacun, dont certains ont réussi à s'échapper, par des issues de secours », a-t-il indiqué.

Aussi a-t-il précisé qu'au nombre des individus interpellés, figurent le propriétaire du Bar en question, le DJ, les serveuses, les gérants ainsi que des clients. « Ils ont tous été conduits à la Préfecture de Police d'Abidjan et mis à la disposition du service des enquêtes générales pour répondre de leurs actes », a-t-il noté.

Le Porte-parole par intérim de la Police nationale a aussi indiqué, concernant l'isolement du Grand Abidjan, axe Dabou-Grand Lahou, axe Dabou-Sikensi, kilomètre 64 Autoroute du Nord, Azaguié-Guisséguié que 142 véhicules mis en fourrière et 669 masques distribués, 62 autres, dont deux massas et deux taxis-compteurs, ont été refoulé refoulés dans la journée du jeudi 2 juillet.

En outre, dira-t-il, 240 personnes ont été également refoulées, pour défaut d'autorisation et tentative de contournement des points d'observation. « Nous enregistrons également 39 motos également refoulés au check-point de Guisséguié (Agboville) », -t-il mentionné.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.