Tunisie: «Cinéma fi 7oumetna» 2020 - Le 7e ART ambulant

3 Juillet 2020

Le cinéma sillonnera un grand nombre de coins et de recoins aux environs des gouvernorats et ciblera les spectateurs adultes, adolescents et enfants issus des quartiers défavorisés de Tunisie, du sud au nord. Un périple qui sera effectué dans au moins 12 régions pendant tout l'été sous l'égide de la Ftcc en partenariat avec «Tfanen Creative».

L'édition 2020 du «cinéma dans nos quartiers» (prononcé en tunisien «Cinéma fi 7oumetna») se fera bel et bien dans des conditions «post-covid» particulières en arborant un slogan «Chachet Kbar Bidayat Sghar» (De grands écrans avec de petites mains) qui se déroulera à partir d'aujourd'hui 3 juillet au 30 août prochain dans une douzaine de régions.

Au programme : une projection de films tout public, des ateliers de formation de formateurs et ateliers de formation des écoliers «Petites mains créatrices». Ce même atelier qui s'annonce enrichissant et qui est présenté comme étant la nouvelle grande nouveauté de cette édition consiste à apprendre à six écoliers originaires de différentes régions de découvrir les différentes techniques du «Stop Motion» et concrétiser des idées en en faisant un produit visuel. Un résultat final qui sera présenté vers la fin sur grand écran et discuté comme à l'accoutumée en présence des familles des participants présents. Les 6 ateliers pour enfants seront conduits par des spécialistes dans le cadre d'une session de formation des formateurs qui aura lieu du 15 au 20 juillet. Le but de ce travail est de former 12 jeunes assistés par deux formateurs dans chaque région. Le résultat final des ateliers et les projections de films se feront dans de nombreux quartiers à Douz, Kébili, Chenini, Gabès, Tataouine, Meknassi, Kasserine, Mahdia, Kesra, Tibar, Ghardimaou, Sajnène, El Battan et à El Mourouj. Les projections des films se feront dans des lieux parfois insolites et réaménagés à l'occasion pour un cinéma militant à la portée.

La Fédération tunisienne des cinéclubs accorde une importance capitale aux débats et à l'échange autour des films afin d'aiguiser le sens critique chez les spectateurs tout en se basant sur l'image comme support. Ce programme est décentralisé au maximum dans des régions qui n'ont pas d'accès à la culture.

La Ftcc a organisé un événement intitulé «Falem fi Darek»sous le confinement. 25 jeunes participants tunisiens et égyptiens ont bénéficié d'une série de formation en ligne de «Stop Motion» et par une compétition de création de films d'animation. Deux prix ont été attribués à deux heureux gagnants : le prix du jury et le prix du public pendant la conférence de presse de «Cinéma fi 7oumetna» : le premier à Nada Chaâbene, la 2e récompense est revenue à l'Egyptien Fedi Imed. Une mention spéciale a été annoncée pour Mohamed Ali Atig et Dhafer Amine. «Tfanen creative» s'intéresse à tous les domaines de l'art, mais aussi aux livres et à l'édition.

L'initiative ciné a vu le jour en 2015. Elle était destinée à faire la tournée de 24 régions. Depuis, elle s'est développée grâce au projet «Tfanen Creative» financé par l'U.E. depuis 2018.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.