Madagascar: EFAM - En quête de nouveaux talents

Un test de détection sera organisé par l'Ecole de Football Avenir de Madagascar après la levée du confinement. EFAM ambitionne de remporter son premier titre international en 2021.

Le moment de retour sur le terrain reste incertain pour le monde du football à Madagascar, surtout pour les ligues les plus impactées par le Covid-19. Pourtant, cela n'a pas empêché les dirigeants au sein de l'École de Football Avenir de Madagascar (EFAM) à Toamasina, de se préparer au maximum à la reprise de la saison.

D'ailleurs, EFAM envisage de faire sa première sortie internationale en 2021. C'est dans ce cadre que le président fondateur, Patricio Rabezanahary, voudrait renforcer ses protégés en recrutant des jeunes passionnés du football. Il s'agit, notamment, de jeunes garçons âgés de 12 à 16 ans. Les inscriptions sont déjà ouvertes pour ces catégories.

Mais selon sa précision, la détection ne se fera qu'après la levée du confinement pour la sécurité des élèves. Pour rappel, trois tournois internationaux en Europe, plus précisément à Bordeaux, en Belgique et à Nantes, sont dans son agenda pour les mois de mai et juin 2021.

Ainsi, dans le but de relever le défi pour l'avenir de demain, l'EFAM voudrait aussi étoffer son équipe féminine. De ce fait, le coach encourage les footballeuses à s'y inscrire la rentrée prochaine. « Dès leurs jeunes âges, les enfants tracent déjà leur chemin de demain.

C'est d'ailleurs le rôle de l'EFAM : former les footballeurs pour en faire des professionnels et des joueurs de qualité.

Avec sa capacité d'améliorer considérablement ses compétences, tout élève pourrait faire plus d'efforts pour devenir un joueur technique au cours des prochaines années », a fait savoir Patricio Rabezanahary.

Pour le Président de l'EFAM, la vie ne se limite pas au football. Il est nécessaire de s'entraider et de partager de l'amour aux enfants en leur fournissant les connaissances nécessaires pour devenir des modèles au sein de la société.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.