Cote d'Ivoire: 145 personnes indemnisées pour le bitumage Bloléquin/Toulépleu - Ce que le chef de canton Guy Alain Jérôme a conseillé aux populations

Le mardi 30 juin 2020, s'est tenue à la préfecture de Toulépleu , une cérémonie de remise des chèques d'une valeur de 536 millions de francs à 145 personnes impactées par le bitumage de l'axe Blolequin-Toulépleu.

À cette occasion, le porte-parole de l'Ageroute, Atta Barthélémy, représentant le Dg, a dit : « Aujourd'hui, nous sommes venus payer 145 personnes qui ont accepté de signer leur certificat d'indemnisation pour un montant de 536 millions.

Il y a eu plusieurs vagues de paiement. 935 personnes ont été enregistrées pour un montant de 1,36 milliard, 713 personnes déjà payées pour un montant de 378 millions. Donc, il nous reste au total 218 personnes pour un budget de 600 millions Fcfa ».

S'adressant aux bénéficiaires, le préfet du département de Toulépleu, Béni Koffi Étienne leur a demandé de faire bon usage des sommes reçues.

Le chef de canton, Guy Alain Jérôme, a dit : « Nous sommes des citoyens, nous devons vivre un comportement de citoyenneté.

Toulépleu vient de très loin de ces deux guerres de 2002 et 2011. Donc, les histoires de marche et de grève ne doivent plus être notre quotidien. Nous devons penser au développement qui arrive dans notre région ».

Au nom des bénéficiaires, Guéi Gnondé, président du collectif des personnes impactées de Toulépleu, a traduit sa gratitude au président de la République Alassane Ouattara et au Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly et à la ministre Anne Désirée Ouloto

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.