Cameroun: Habitat et Développement urbain - Un universitaire au Secrétariat général

Mathurin Nna, professeur de Sciences politiques est depuis mardi dernier le nouveau secrétaire général au Minhdu.

On peut dire que l'année 2020 sourit au Professeur Mathurin Nna. Le 08 juin dernier, il a été nommé à la tête du département des Sciences politiques de l'Université de Ngaoundéré. Mardi dernier encore, le 30 juin, au lendemain de son anniversaire, il est promu Secrétaire général au ministère de l'Habitat et du Développement urbain (Minhdu). « C'est un poste d'administration et j'ai une longue expérience administrative. Je suis également théoricien du management. Des atouts qui vont me permettre sans doute de pouvoir concilier ces deux fonctions. Et je sais que grâce à ces atouts, je serai capable de bien m'insérer et de jouer pleinement mon rôle », nous a-t-il confié.

Comme il aime à se présenter, le Pr. Mathurin Nna est un pur produit de l'école camerounaise. Après ses études secondaires dans son village natal à Nanga-Eboko, l'étudiant d'alors intègre en 1986 l'université de Yaoundé où il obtient une licence en droit public trois ans plus tard, puis un DA (équivalent du master II) en Sciences politiques. L'universitaire soutient deux thèses : une première en troisième cycle en Sciences politiques, option Communication politique en 1998 puis une thèse d'Etat en Sciences politiques en 2007. Il est recruté à l'université de Ngaoundéré en 1999 et devient ainsi le premier enseignant de Sciences politiques ayant un doctorat dans cette institution universitaire. Il y enseigne pendant huit ans. Entre temps, il est nommé chef de service du contentieux dans les services centraux en 2004. Puis chef de dépar- tement de Droit public en 2009. En juin de cette année, il est nommé chef de département des sciences politiques. C'est un homme reconnaissant à l'endroit du président de la République et qui mesure l'ampleur de sa tache .

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.