Madagascar: CCI Ivato - Les députés soumis au test du coronavirus

Sans exception. Tous les membres de l'Assemblée nationale présents au Centre de conférence internationale (CCI), Ivato, hier, ont été soumis au protocole de dépistage du coronavirus.

Tous les députés se sont succédé pour les prélèvements nécessaires au test PCR. En parallèle, une vaste opération de désinfection a été menée sur le site du CCI.

Le protocole de dépistage et l'opération de désinfection ont imposé un décalage dans le programme des activités parlementaires. Les députés ont pu revenir en séance plénière en milieu d'après-midi.

La raison de cette démarche sanitaire, selon les indiscrétions, serait que « deux députés », auraient été contaminés par la Covid-19. L'un d'entre eux, Honoré Tsabotokay suit des soins à l'hôpital d'Andohatapenaka. Il l'a confirmé sur sa page Facebook.

Les activités de la Chambre basse sont, exceptionnellement, délocalisées au CCI, justement, afin de respecter les mesures barrières contre la propagation du coronavirus.

Au programme de la séance plénière, hier, a figuré la mise en place de la commission spéciale sur la mise en accusation auprès de la Haute cour de justice (HCJ).

Le candidat unique à la présidence de cette entité était absent de cette séance plénière. Il s'agit justement d'Honoré Tsabotokay dont l'assiduité aux travaux parlementaires est remarquable.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.