Sénégal: Demande de liberté provisoire - Le juge d'instruction dit encore niet à Mamadou Diop Iseg

3 Juillet 2020

Désillusion pour le Président directeur général de l'Institut supérieur d'entrepreneurship et de gestion (Iseg). Le juge d'instruction du huitième cabinet en charge de son dossier, a pour la seconde fois, rejeté sa demande de liberté provisoire.

Le magistrat instructeur a suivi le parquet qui, dans ses observations, a opposé son veto. Toutefois, la défense ne s'avoue pas vaincue car elle a saisi une nouvelle fois, la chambre d'accusation pour que les juges d'appel infirment l'ordonnance de leur collègue Mamadou Seck. C'est la seconde fois que le dossier se retrouve à la Cour d'appel.

Celle-ci avait confirmé la première ordonnance de rejet rendue en début juin. Mamadou Diop est écroué pour les faits de pédophilie, détournement de mineure et corruption de mineure. Il a été arrêté suite à une plainte de la famille de la jeune chanteuse Dieynaba Baldé, dite Dieyna, âgée de 17 ans.

Celle-ci l'accuse d'avoir abusée d'elle, plusieurs fois, sous la contrainte, dans l'appartement qu'il lui avait loué. Lorsque l'affaire a éclaté Mamadou Diop a clamé son innocence.

Après avoir contesté les faits lors de l'enquête et au moment de son inculpation, il a changé de ligne de défense lors de son audition au fond. Mamadou Diop a reconnu les faits mais il a nié avoir contraint la partie civile.

D'ailleurs, il se serait même engagé à prendre en charge le garçon né de sa relation avec la jeune chanteuse qui s'est désistée.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.