Angola: MINSA investit trois milliards de kwanzas dans la lutte contre le paludisme

Luanda — Le ministère de la Santé (MINSA) a investi trois milliards de Kwanzas pour le traitement du paludisme simple, a annoncé jeudi la ministre Sílvia Lutucuta.

Les données statistiques indiquent que le taux de mortalité par le paludisme dans le pays a chuté à 6.000 par an par rapport à la période de 2016/2017, avec un record de 12.000 décès par an.

Dans une interview accordée à la Télévision Publique d'Angola, la ministre a déclaré que l'accent était toujours mis sur la réduction du nombre de cas dans le pays, avec le renforcement des médicaments dans les hôpitaux, l'amélioration des conditions de service, la formation et la qualification de nouveaux professionnels, ainsi que l'augmentation des unités hospitalières du pays.

Selon elle, la lutte contre le vecteur du paludisme passe également par la contribution des communautés, avec la réduction des étangs, des flaques d'eau stagnante et des tas d'ordures afin d'éviter la propagation des moustiques.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.