Togo: Des togolais toujours pas dubitatifs sur la présence de la maladie

Au Togo, malgré les multiples efforts de sensibilisation sur le coronavirus des acteurs nationaux et internationaux, depuis la découverte du premier cas le 06 mars 2020, une partie de la population reste encore sceptique quant à l'existence du virus dans le pays.

En effet, jusqu'à cette date, les gens n'y croient tout simplement pas. On avance les mêmes arguments qu'au début « C'est de la politique pour toucher les fonds versés aux pays touché de la Covid-19 ; C'est une maladie de Blanc ; Les Noirs disposent d'un système immunitaire plus fort, qui les protégerait de l'infection,

Le virus ne résisterait pas au-delà de 26 degrés ;... ». Et pour couronner le tout, « Qu'ils nous montrent les malades atteints de coronavirus dans leur lits et à Visage découvert, si réellement la maladie existe ».

Face à ces dizaines de rumeurs qui circulent, toutes plus ou moins fausses, des mesures convaincantes s'avèrent nécessaires, au niveau du Comité National de la Gestion de Riposte contre le COVID-19 (CNGR-COVID-19) pour prouver aux « Saint Thomas », l'existence de la maladie à coronavirus au Togo, pour changer l'atmosphère.

On se souvient encore qu'il y a quelques semaines, le rapport d'une étude diligentée par la Maire de la Commune de Golfe 1 ressortait que plus de 17.000 personnes vivant sur le territoire communal ne croient pas en l'existence de la maladie.

Toutefois selon les autorités sanitaires, le nombre de cas positifs ne cesse de grimper ; A ce jour, le pays recense 667 cas positifs dont 424 guéris, 229 cas sont toujours sous traitement et malheureusement 14 décès selon les chiffres officiels publiés ce Jeudi 02 Juillet 2020 à 19h05.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.