Maroc: "Night Walk" - Premier long métrage marocain distribué à Hollywood

Le film "Night Walk" du réalisateur marocain Aziz Tazi, un Roméo et Juliette des temps modernes entre l'Orient et l'Occident mettant en scène notamment Mickey Rourke, a atterri chez Grindstone/Lionsgate pour une sortie en salles au printemps 2021 en Amérique du Nord.

Ecrit et réalisé par Aziz Tazi, qui fait partie de la liste de Forbes Afrique des "30 Under 30", Night Walk sera distribué par Lionsgate Home Entertainment. Sean Stone, fils du réalisateur trois fois oscarisé Oliver Stone, et la légende du rap français La Fouine, jouent également dans ce film qui est le premier long métrage marocain de l'histoire à être distribué à Hollywood.

Mickey Rourke y incarne Gary, un leader néo-nazi avec un contrôle total sur ce qui se passe dans une prison ravagée par les gangs. Frank est un journaliste Occidental visitant le Moyen-Orient, où vit sa petite amie Sarah. Après un incident tragique ayant mené à la mort de Sarah, Frank est emprisonné à tort par la police corrompue et, sous la direction du leader de la prison (Mickey Rourke) et la protection de son compagnon de cellule musulman (La Fouine), il dévoile des machinations politiques des plus hauts rangs du gouvernement américain dans sa quête de justice. Le film met également en vedette l'acteur nominé aux Oscars Eric Roberts, Sarah Alami, Ricco Ross, Richard Tyson, Louis Mandylor et Patrick Kilpatrick.

Night Walk a été tourné entre Los Angeles et cinq villes du Maroc. Aziz Tazi réalise ainsi le premier film marocain de l'histoire à être distribué à Hollywood. Au sujet de sa collaboration avec Tazi, Rourke a déclaré à Piers Morgan: "ce fut une expérience vraiment formidable".

Dans une interview sur Good Morning Britain, l'acteur ayant à son actif un Golden Globe et un BAFTA a salué "l'enthousiasme de ce gars qui n'avait que 28 ans" et a dit à propos de Tazi: "il n'était pas terrifié à l'idée de travailler avec moi, il était juste très enthousiaste à l'idée de travailler avec moi".

Night Walk a fait ses débuts au Festival International du film de Moscou en 2019 avec de bonnes critiques, le principal magazine de médias russe Kinoreporter le décrivant comme "une bouffée d'air frais". Tazi a également remporté le prix du "Meilleur Scénario" et Rourke celui du "Meilleur Acteur de Second Rôle" au Festival du film de Prague en 2019.

Aziz Tazi, Tatyana Bulgakova et Mostapha Mellouk ont produit le film. Abdelouahhab Tazi, Maria Zenati, Mehdi Belhaj, Gato Scatena et Josh Chewerda l'ont également co-produit avec Ivana Nguyen et Alex Cooray. Le film devrait sortir au printemps 2021.

Dans un entretien accordé à nos confrères de «Maroc Diplomatique», le réalisateur marocain explique c'était une expérience formidable de tourner au Maroc. «J'ai eu beaucoup de chance de pouvoir tourner dans mon pays natal où j'ai eu beaucoup de soutien que ce soit de la part de l'administration qui a facilité toutes les procédures officielles ou la production, grâce à Global Media Africa de Mostapha Mellouk, qui a réussi à assurer un tournage réussi», a-t-il souligné. «Il y avait bien sûr, comme dans toute production, de nombreuses difficultés, ne serait-ce que du point de vue de la langue par exemple !

Puisque nous avions des membres de l'équipe marocains, je devais m'adresser à eux en français et en arabe, tandis que je devais diriger mes acteurs américains en anglais et à un certain moment, parler à des techniciens en espagnol !», a-t-il précisé. Et d'ajouter : «D'autres difficultés concernent, bien entendu, la nécessité de traduire ma vision dans le temps et le budget imparti car nous étions indépendamment financés, mais nous nous en sommes bien tirés de ce côté-là ! Enfin, il y avait le fait que le tournage avait lieu entre deux continents et qu'il fallait donc gérer des problèmes d'accessibilité et de transfert de matériel ou d'information permanents, ce qui n'était pas toujours aisé».

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.