Soudan: Le pays s'adresse aux réunions des comités d'aide aux victimes des mines à Genève

Genève — Le Soudan a fourni des éclaircissements supplémentaires à la Commission de l'Article-V qui comprenait le nombre de zones dangereuses connues enregistrées au Soudan et ce qui a été nettoyé jusqu'à présent par diverses méthodes d'élimination,et qui s'élevait à cent trente-deux millions sept cent six cent six cent soixante-quinze mètres carrés..

La délégation soudanaise était dirigée par le général de brigade Khaled Hamdan Adam, directeur général du Centre national de déminage, qui a expliqué dans son rapport - dans la réunion à vidéoconférence - que les opérations de déminage au Soudan sont à ce stade une priorité élevée pour leur engagement dans le domaine de la paix durable, qui a reçu l'attention du gouvernement de transition qui mène des négociations constructives avec les factions de la lutte armée en vue de signer une paix globale et durable dans le pays.

D'autre part, le rapport d'aide aux victimes a clarifié les efforts et programmes entrepris par le programme du Soudan dans ce domaine, affirmant l'engagement du Soudan à assurer la participation pleine, égale et effective des victimes des mines et leur intégration dans la société sur la base du respect des droits de l'homme et de l'égalité du genre.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.