Tunisie: Le secteur du cuir et chaussure a perdu plus de 200 entreprises suite à la pandémie de COVID-19

Tunis — Le secteur du cuir et de la chaussure a perdu depuis la pandémie du Covid 19 plus de 200 entreprises, a affirmé vendredi, le président de la Fédération nationale du cuir et de la chaussure relevant de l'UTICA Akram Belhaj lors d'un atelier de dialogue sectoriel sur le domaine du cuir et de la chaussure tenu, à Tunis.

La pandémie a également, entrainé une baisse des exportations de ce secteur de 30% et augménté davantage les difficultés qui entravent son développement tels que le marché parallèle et la contrebande et les problèmes logistiques au port de Rades, a-t-il ajouté.

Selon un communiqué publié par l'UTICA, d'autres problématiques freinent encore le secteur malgré ses potentialités importantes, dont la perte de parts importantes de marché national, l'inexistence de financement accessible aux entreprises et le manque de soutien des autorités aux entreprises du secteur.

Le débat a porté, au cours de cet atelier, sur les perspectives du secteur et les moyens de le développer et de renforcer sa compétitivité en termes de qualité, de coût et d'exportation.

Les représentants de chaque sous-secteur, de la tannerie aux produits finis ont recommandé particulièrement, la construction d'abattoirs mécanisés et centralisés dans les grandes villes, la mise en œuvre d'une stratégie nationale pour la certification de conformités aux normes internationales, la facilitation de l'accès au financement, ainsi que le renforcement de l'appui au secteur de la part des autorités concernées, lit-on dans le communiqué.

L'organisation de l'atelier s'inscrit dans le cadre de l'élaboration de la stratégie nationale de l'industrie et de l'innovation à l'horizon 2035, laquelle est encadrée par le ministère de l'Industrie et des petites et moyennes entreprises en coopération avec la l'UTICA.

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.