Guinée: 8 opposants contre le 3ème mandat inhumés ce vendredi

Les 8 victimes lors des précédentes manifestations en Guinée ont regagné leurs dernières demeures ce vendredi 03 juillet 2020. Leur inhumation s'est déroulée au cimetière de Bambeto en présence des membres du FNDC, de l'opposition et des proches des défunts.

Après leur enterrement, le coordinateur national du FNDC a dans la foulée lancé un message fort. « Ces jeunes ont perdu la vie pour avoir exprimé leur opinion qui est celle d'être contre le changement de la constitution afin d'empêcher Alpha Condé de briguer un troisième mandat. Lorsqu'on compte les martyres de 12ans, 15ans, des adolescents qui sont souvent fauchés par des balles de la trahison, pendant qu'ils sont à côté et sous les yeux de leurs parents, sans avoir participé à aucune manifestation, cela est révoltant et indigne de la part du pouvoir. Mais malgré ça, nous continuerons le combat. Le monde entier s'est rendu compte que nous sommes dirigés par un dictateur. Nous serons toujours debout pour défendre notre démocratie », a déclaré Abdourahamane Sano.

Le cortège des 8 corps qui était bloqué par le gouvernement pour leur autopsie a quitté l'hôpital sino-guinéen pour le cimetière de Bambéto où ils se reposent désormais pour de bon.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.