Guinée: Manifestation du 8 juillet - Le FNDC fait un rétropédalage

Au cours d'une plénière tenue ce vendredi 03 juillet a son siège, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), a décidé de reporter leur manifestation du 08 juillet au 20 juillet 2020.

Cette annonce a été faite à travers une déclaration lue par son coordinateur national Abdourahamane Sanoh. Dans son intervention, le FNDC pointe un doigt accusateur contre le chef de l'Etat d"avoir commis un parjure en violant la constitution du 7 mai 2010 sur laquelle il a juré à deux reprises de la respecter et de la faire respecter.

Dans la même déclaration, il a rappelé que depuis plus d'une année, une résistance populaire sans précèdent contre le coup d'Etat d'Alpha Condé a été déclenchée. Malgré une répression féroce contre le peuple désarmé, avec des assassinats, des arrestations arbitraires, des enlèvements massifs, nous avons résisté.

« Les actions de protestation et de résistance du peuple ont été suspendues en toute responsabilité par le FNDC dès l'apparition de l'apparition de la pandémie du coronavirus pour sauvegarder la santé et la vie des citoyens », a rappelé Abdourahamane Sano.

« Le pouvoir en place multiplie les actes favorisant la propagation du coronavirus. Il apparait donc clairement qu'Alpha Condé et son entourage, au lieu de faire de la lutte contre la pandémie une priorité, ils en ont fait une opportunité politique pour dérouler leur agenda », a-t-il dénoncé.

Plus loin, il a étalé le nouveau chronogramme du FNDC, « le peuple de Guinée et toutes les forces vives de la nation à une manifestation sans précédent le 20 juillet prochain pour exiger le départ d'Alpha Condé », a lancé le coordinateur national du Front.

A cette occasion, le coordinateur national du FNDC met en garde une fois de plus les forces de défense et de sécurité contre tout abus envers les citoyens qui descendront dans la rue.

Ce vendredi 03 juillet 2020, le Front National pour la Défense de la Constitution a prévu de procéder à l'enterrement des 8 corps des opposants tués lors des précédentes manifestations du FNDC après la prière de 14 heures au cimetière de Bambeto.

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.