Cote d'Ivoire: Présidentielle 2020 - Des leaders communautaires formés au respect du droit de vote

La Direction de la promotion du Secrétariat d'État chargé des droits de l'homme (Sedh), a organisé, le jeudi 2 juillet, à la mairie de Yopougon, un atelier de renforcement des capacités des leaders communautaires et autres autorités coutumières sur le thème : « Le respect des Droits de l'Homme et le maintien de la cohésion sociale en période électorale ». Et ce, à quatre mois du scrutin présidentiel prévu pour le 31 octobre prochain.

La secrétaire d'État chargée des Droits de l'Homme s'est, au cours de son discours introductif, réjouie de la présence massive des leaders communautaires avant de donner les raisons de l'organisation de cette cérémonie : « Le choix de votre personne répond à l'impératif de porter la voix du gouvernement pour le respect des droits de l'homme en cette période électorale. C'est pour vous un devoir et une obligation en tant que partisan de paix et agent de développement d'être le porte-drapeau sinon le flambeau de la promotion et de la protection du droit de vote de chaque citoyen, membre de vos différentes communautés », a précisé Aimée Zebeyoux.

Elle s'est appesantie sur la nécessité pour les participants d'acquérir les armes nécessaires à l'atteinte de l'objectif principal qui est la cohésion et la paix sociales. « Cette activité vous offrira les outils notables et pertinents pour vous permettre d'éviter que vos communautés respectives soient des nids d'atteinte au droit de vote », a déclaré la secrétaire d'État chargée des Droits de l'Homme.

Auparavant, le représentant du député-maire de la commune de Yopougon, Moyabi Touré, par ailleurs 3e adjoint au maire, a remercié la secrétaire d'État chargée des Droits de l'Homme pour le choix de sa commune pour cette activité qu'il qualifie d'importante.

Le Directeur de la promotion du Secrétariat d'État chargé des droits de l'homme, N'Djomou De Achille, a entretenu les leaders communautaires présents sur l'importance du respect des droits de chacun en vue de maintenir l'esprit de paix et de cohésion sociale.

Il a invité les leaders communautaires à être de véritables ambassadeurs de paix en expliquant à leurs enfants, voisins, amis, épouses et époux, et aux membres de leur communauté, l'importance du respect des droits de chacun.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.