Madagascar: Ny Rado Rafalimanana - Liberté provisoire depuis hier

Ny Rado Rafalimanana recouvre la liberté. D'après les informations, le président national du parti « Ny Fanahy no maha-olona » a quitté la prison d'Antanimora hier. Il est donc resté trois mois dans cette maison centrale.

D'après les informations, il aurait bénéficié d'une liberté provisoire. Faut-il rappeler que ce candidat malheureux de la dernière élection présidentielle a été placé sous mandat de dépôt à Antanimora pour deux chefs d'inculpation, à savoir escroquerie et refus d'obtempérer aux éléments des Forces de l'ordre. Rien à voir avec la politique donc même si Ny Rado Rafalimanana est connu et reconnu pour ses critiques virulentes lancées contre le régime actuel, particulièrement contre la gestion de la pandémie du coronavirus.

Pour rappel : il a été arrêté au Centre de Conférence International d'Ivato, début avril, lorsqu'il a forcé l'entrée et les dispositifs mis en place pour emmener son beau-frère, lors du dépistage massif du COVID-19, organisé par le régime pour les passagers des derniers vols ayant foulé le sol malgache avant la suspension des liaisons aériennes. Il a tout de suite été gardé à vue au local de la Brigade des Recherches criminelles à Fiadanana où il a également été auditionné pour un autre dossier relatif à une plainte d'un Officier supérieur pour une affaire d'escroquerie.

Reste à savoir si après avoir bénéficié d'une liberté provisoire, Ny Rado Rafalimanana va adopter une nouvelle stratégie de communication, notamment à travers ses publications sur les réseaux sociaux.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.