Madagascar: Sénat - L'adoption du statut de l'opposition ajournée

L'agenda de la Chambre haute est chargé jusqu'à la dernière minute de la session ordinaire. Soixante jours sont insuffisants pour mener les débats sur le statut de l'opposition entre autres au sein du Sénat. Même si l'adoption du projet de texte y afférent a été prévue à l'ordre du jour, hier, le programme a été annulé en catimini du fait que le député initiateur du projet n'est pas venu pour défendre sa proposition, a-t-on appris.

Cette fois, les acteurs politiques devraient attendre l'ouverture de la prochaine session en octobre pour pouvoir déterminer la suite de l'adoption du statut de l'opposition. « Il est préférable qu'on se focalise plutôt sur les priorités puisque certains textes nécessitent un profond examen avant l'adoption », note Rivo Rakotovao, président du Sénat en marge de la cérémonie de clôture de la session, hier.

Aux regards des sénateurs, la loi de 2011-013 demeure applicable pour régir l'opposition.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.